AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 > A rainy day | Andrew Nam [

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: > A rainy day | Andrew Nam [   Mer 1 Mai - 22:20

    Journée pluvieuse. Shinho se tenait devant la fenêtre de sa petite chambre, un large sourire enfantin accroché aux lèvres. Bien plus que le chaud et le soleil, il aimait la pluie et la fraicheur. Il attrapa le premier pull rayé qui lui passait sous la main, un jean noir et un imperméable vieux et moche sur le dos. Un coup de main dans ses cheveux suffisait à les coiffer le matin. Il piqua un brownie dans sa réserve personnelle et le rangea dans le sac qu’il enfila sur le dos avant de fermer à clé la porte de sa chambre. C’est tout guilleret qu’il parcouru les couloirs pour se rendre sous la pluie. Il ne payait pas de mine avec son imper’ sur le dos et la capuche qui recouvrait jusqu’à ses yeux à cause de la trop grande taille du vêtement. Mais alors ça, c’était bien le cadet de ses soucis. Le regard des autres coulait sur lui bien plus que la pluie ne pouvait dégouliner de son manteau.
    S’il aimait les journées pluvieuses c’était en particulier parce que les gens devenaient beaucoup moins superficiels sous le pouvoir de la pluie. Les cheveux devenaient rebelles, les vêtements sans relief et les humeurs à fleur de peau. Shinho aimait cette caractéristique qu’avait la pluie. C’était magique et ça lui offrait bien plus qu’un spectacle. C’est aussi pour cela qu’en ce Jeudi matin il était le premier assis en Amphi pour son cours d’économie internationale. Il était assidu, c’est sûr … Mais il avait un malin plaisir à regarder les gens arriver, dépités et trempés, pestant sur le mauvais temps. C’était sa petite manie des mauvais jours qui étaient plutôt les meilleurs jours.

    Après ces deux heures assis inconfortablement sur les chaises de l’amphithéâtre les onze heures avaient sonné et tout le monde se précipita à l’extérieur pour respirer, ou fumer. Shinho sorti dans les derniers pour ne pas être malmené dans tous les sens par ce tsunami d’étudiants feignants. Il partit alors se trouver une place à la bibliothèque en attendant l’heure de midi. Hors de question qu’il sorte ses cours. Il mit en route son baladeur et s’installa près d’une fenêtre à penser. Ses pensées l’emmenèrent d’ailleurs très loin à tel point qu’il en oublia l’heure et c’est à 12 :40 qu’il songea à se réveiller. Affolé par l’heure et par l’idée seule que la cafétéria devait être pleine à craquer qu’il se leva avec un bruit de chaise monstrueux. Sus à la bouffe !
    C’est en arrivant à la cafétéria qu’il se rendit compte que ses peurs étaient bien plus réelles qu’il ne l’aurait espéré. Il y avait foule, et c’était peu de le dire. En se faufilant discrètement, Shinho réussit à doubler une bonne dizaine de personne mais le plus dur était à venir. Il fallait trouver maintenant une place où s’asseoir pour déguster ce chef-d’œuvre culinaire. Après avoir découvert des endroits encore inconnu au commun des mortels il trouva une place libre tout au fond de la cafétéria. Shinho s’installa si rapidement qu’on aurait pu lui décerner un prix.

    « Désolé … Y’a plus aucune place. »

    Il n’osa pas lever les yeux pour voir avec qui il allait partager son repas et s’attaqua directement à celui-ci sans même prendre la peine d’enlever son imperméable. Il avalait ses nouilles, c’était du pur spectacle ça c’est sûr. Et il fallait avoir beaucoup de courage pour les manger à pleine bouche de cette façon … Ce n’est pas pour rien que les frittes avaient toujours plus de succès auprès des étudiants. Après quelques instants il croisa le regard d’Andrew Nam. Voilà donc à qui il tenait compagnie en ce jeudi midi ? Une plutôt bonne surprise.

    « Tu penses que ton embonpoint va s’arranger si tu manges tous les jours aussi gras ? »

    Il continua à manger comme si de rien n’était juste après sans pouvoir réprimander ce petit sourire mignon au coin des lèvres. Il termina sa platé de nouilles en un temps record. Il caressa doucement son estomac pour les faire descendre plus vite et regardait du coin de l’œil Andrew. Le pauvre n’était pas vraiment passé entre les gouttes de pluie.
    Shinho sorti de son sac son brownie du matin de son sac qu’il avait complètement délaissé. Le petit déjeuner se transformait donc en dessert, ce n’était pas plus mal. Au moins le repas lui avait coûté moins cher. Un tout petit peu. Il le coupa en deux et tendit un bout à son voisin d’en face. C’était la moindre des politesses. Ne sait-on jamais ce qui pourrait agacer ce Monsieur là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   Ven 3 Mai - 14:52


A RAINY DAY
nam andrew and kim shin ho


La pluie battait fortement contre la fenêtre de la chambre mais pas assez pour couvrir le bruit strident du réveil qui sonnait. Pourtant, le coréen ne réagit pas, il restait allongé dans son lit telle une larve endormie. Andrew avait simplement décidé de rester au fond de son lit pendant peut-être bien une heure ou deux. Sécher des cours n’était pas dans ses habitudes mais aujourd’hui, il n’avait pas vraiment envie de se lever. De plus, il pleuvait. Et le jeune homme détestait ça. Alors, choisir entre se faire mouiller pour aller en cours ou rester bien au chaud sous sa couette… Il ne fallait pas se leurrer, le choix était vite fais pour le coréen.

Pourtant, après plusieurs heures passées à flemmarder dans son lit, Andrew décida finalement de se lever, malgré la pluie qui tombait encore. Il ne pouvait pas sécher une journée entière de cours, c’était tout bonnement impossible pour lui. Bon d’accord, il l’avait déjà fais une fois dans sa vie mais c’était vraiment rare de sa part. Il n’est pas du genre à sécher, même si on croit souvent le contraire à cause de son manque d’attention pendant les cours. Il faut dire que son côté perturbateur ressort très vite et rester assis pendant plusieurs heures à écouter un professeur, ce n’était pas forcément très intéressant. Mais, depuis qu’il était à Wonju et dans une filière qu’il aimait particulièrement, notre jeune adolescent suivait beaucoup plus. Ce n’était pas encore l’élève exemplaire mais presque.

Tout en observant de temps en temps par la fenêtre la pluie, Andrew s’habillait sans se presser. Il avait déjà loupé deux heures de cours, alors pourquoi se presser pour la troisième ? Il enfila donc une simple chemise à carreau dans les tons bleus et gris par-dessus un banal t-shirt noir avec un col V. Pour accompagner le tout, un jean gris foncé mettant bien en valeur son beau fessier et des converses. Le jeune homme, enfin préparé, attrapa son sac et le balança sur son épaule, se dirigeant vers la porte. Avant de sortir, il passa rapidement ses mains dans ses cheveux, les laissant tels qu’ils étaient. C'est-à-dire, en bataille. Ça accentuait son petit côté bad boy et même s’il ne s’intéressait pas spécialement aux filles – ni aux garçons, précisons –, ça l’amusait toujours de voir que son côté mauvais garçon plaisait autant. En plus de ça, le jeune homme avait un bleu, qui commençait à s’estomper, sous son œil droit. Une simple preuve qu’il s’était battu mais, ce n’était pas étonnant avec Andrew. Les autres étudiants commençaient à avoir l’habitude de son sale caractère, même si ça ne changeait rien à la crainte qu’ils éprouvaient quand ils le voyaient arriver. Après tout, il était un ganghae et tout le monde – ou presque – avait peur des ganghaes.

Bref. Sans même s’être pressé pour arriver à son troisième cours, Andrew n’y échappa pas. Il arriva, même, pile au bon moment. Il s’installa donc, comme à son habitude, au fond de la classe. Une place qui lui était à présent appropriée et que personne ne voulait prendre, au risque de recevoir les foudres de Monsieur Nam. Une place qu’il souhaitait avoir et qu’il avait toujours – les avantages d’être un ganghae. En étant au fond, il pouvait faire un peu ce qu’il voulait quand le cours ne l’intéressait pas plus que ça. Jouer avec son téléphone ou dormir étaient ses activités préférées quand il s’ennuyait mais, pendant ce cours, c’était plutôt rare qu’il s’ennuie.

Quand la sonnerie retentit pour indiquer la fin du cours et qu’il était enfin l’heure de manger, le jeune coréen ne se pressa pas. Il savait que tout le monde allait se précipiter à la cafétéria sans attendre et il n’avait pas spécialement envie d’être bousculer – même si on évitait très souvent de le bousculer, on ne sait jamais ce qu’il pouvait faire. Il se leva donc avec lenteur, rangeant ses affaires une à une. Il attrapa son sac par la lanière et sortit de la salle. Mais Andrew s’arrêta bien rapidement, tournant la tête sur le côté tout en plissant légèrement les yeux. Une jeune fille avec de courts cheveux bruns attendait là, son sac serré contre elle. Quand elle leva enfin les yeux sur Andrew, ses joues se mirent à rougir et ses mains tremblotantes commencèrent à chercher quelque chose dans son sac. Elle en sortit un petit sachet remplit de cookies, qu’elle avait du faire elle-même. Elle le tendit au jeune coréen tout en baissant la tête. C’était bien la première fois qu’on lui offrait quelque chose – la première fois qu’on osait surtout. Andrew ne cacha pas son étonnement et prit le sachet, tout en lâchant un « merci » presque gentil. Après l’avoir rangé dans son sac, il releva la tête vers la jeune fille mais… Celle-ci s’était déjà enfuit, ne laissant même pas le temps à Andrew de savoir qui elle était. Il haussa les épaules et partit finalement vers la cafétéria, n’échappant pas à la pluie.

Quand il pénétra dans la cafétéria, celle-ci était évidemment bondée. Il lâcha un soupir agacé et commença à faire la queue, même si l’envie de doubler ne manquait pas. Après plusieurs minutes d’attente, il finit par sortir de la queue avec son plateau. Ses yeux parcoururent la pièce et son regard se posa sur une table, qui se trouvait tout au fond et qui était occupé. Mais ça, ce n’était pas un problème pour un ganghae comme lui. Il se dirigea donc vers cette fameuse table et n’eut même pas besoin de dire quoi que ce soit pour que les deux étudiants installés déguerpissent à tout allure. Il posa donc son sac sur la table et s’affala sur la chaise. Il lâcha de nouveau un soupire, laissant sa tête basculer en arrière. Il ferma quelques secondes les yeux avant de les rouvrir aussitôt et de poser son regard sur la personne qui venait tout juste de s’installer à sa table.

Un léger sourire amusé étira délicatement ses lèvres. Il avait très bien vu les regards que lançaient les autres à cet étudiant qu’ils devaient penser fou pour s’installer à sa table mais Andrew n’avait rien contre Shin Ho. Il l’appréciait même. Bon, ils n’étaient pas spécialement amis mais ils n’avaient rien l’un contre l’autre. Ils se cherchaient même un peu, mais comme deux gamins qui s’amusent.

Ah. Voilà ce qu’il attendait. Une bonne vieille réplique à la Shin Ho. Le ganghae se redressa sur sa chaise et posa ses coudes sur la table, se penchant légèrement vers lui. « Hé, c’est pas sympa ce que tu dis là ! » dit-il, faussement vexé en repoussant son plateau, avant de laisser échapper un petit rire. Il n’avait pas spécialement faim enfaîte. « Tu devrais manger moins vite. Ce n’est pas bon pour ton petit estomac. » Lança-t-il, presque amicalement. Ce qui devait étonner les personnes autour d’eux. Andrew, sympathique ? Était-ce vraiment possible ? Avec Shin Ho, oui. Le jeune homme, quand l’autre étudiant lui tendit la moitié de son brownie, esquissa de nouveau un sourire. Il l’attrapa et le remercia. « Je te fais de l’effet ? Parce que tu vois, tout à l’heure, y a une fille qui m’a offert des cookies. Elle était d’ailleurs toute gênée, la pauvre. » Dit-il avant de fourrer en entier le brownie dans sa bouche.

{ Merde en boîte bonjour ! Du gros blabla pour finalement avancer de rien du tout OTL }
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   Ven 3 Mai - 17:33

    Malgré ses cheveux noirs ébène totalement mouillés, le compagnon de table de Shinho ne semblait pas mal luné en ce jeudi. Il appréciait d’ailleurs car dans le cas contraire, l’ambiance aurait été tendue et il n’était pas question de s’immiscer dans la vie privée de son hyung. C’était vraiment le jour de chance de Shinho, peut-être devrait-il jouer au loto ? A méditer. Une chose est sûre, s’il gagne bel et bien le gros lot, pas question de partager avec Andrew cette fois ci. Il fut en effet impressionné de la vitesse à laquelle il avala son demi-brownie. Etrange étant donné que son assiette était à moitié pleine – ou à moitié vide, selon … - mais rassurant. Si jamais par le plus grand des malheurs Andrew venait à raquetter le plus jeune, il pourrait s’en sortir avec quelques gourmandises ! Espérons …

    Shinho resta donc les yeux rivé sur son camarade jusqu’à ce qu’il avale la dite gourmandise. Il laissa échapper un petit rire avant de retourner son conseil à Andrew.

    « Je me demande bien ce qu’il adviendra du tien si tu manges toujours tes desserts de cette façon. Petit gourmand ! »

    Alors il commença à manger sa partie. Doucement, délicatement. Un brownie est comme un trésor, il faut l’apprécier et le faire durer. Shinho était un gourmand, un vrai, mais un gourmand qui apprécie. Alors il mangea son brownie petite bouchée par petite bouchée. Du point de vu d’Andrew cela devait paraître « petite miette par petite miette ». Il s’étouffa d’ailleurs en percutant à la réplique du troisième année. Quelle partie de sa phrase l’avait le plus choqué ? Il ne saurait pas le dire. Sans qu’il ne le sache, y aurait-il eut une rumeur sur lui disait qu’il était 100% homosexuel ? Impossible, par pour le peu de personne à qui il parlait. Il ne pouvait pas croire non plus que c’est l’image qu’Andrew se faisait de lui. L’horreur, la honte, … Il continua alors de le fixer avec ses yeux bridés. De ses souvenirs, il n’avait jamais vu Monsieur Nam avec une fille, il l’avait rarement vu avec quelqu’un d’autre que les personnes de son « groupe » d’ailleurs.

    « Une admiratrice secrète ? Tu as dû être flatté. Mais malheureusement tu vas être dans l’obligation de m’en donner un »


    Il se permit de se rapprocher un peu de lui pour parler plus bas. Les murs ont des oreilles, même si la pièce était entièrement ouverte l’expression reste applicable. Tel un agent secret il prit ce regard sérieux et sans sourire il commença son explication.

    « Tu sais, les Ganghae n’ont pas très bonne réputations. Et si elle essayait de te nuire ? Il y a peut-être du poison. Je me porte volontaire comme ton goûteur pour cette fois, en toute gentillesse. »

    Il se remit droit sur sa chaise et laissa enfin apparaitre un large sourire que certains lui connaissaient bien. Sans un mot de plus il reprit sa dégustation de gâteau au chocolat. Il finit tout de même par craquer et à la moitié de sa moitié il adopta la même technique qu’Andrew. Il tapota sur sa poitrine pour faire descendre le tout et avala son verre d’eau cul sec. Son regard fureta dans la salle, sur une fille, un garçon, un groupe, une assiette. Il regardait un peu tout. Il mit d’ailleurs bien du temps avant de se rendre compte des regards mauvais de certains. Il prit peur et reposa son regard sur la table à laquelle il mangeait. Ce blanc mal lavé lui paraissait tout de suite plus rassurant. Il se sentait observer tout d’un coup et préféra aller faire un tour aux toilettes en s’excusant auprès du plus vieux.

    Ce n’est qu’en revenant qu’il se rendit compte du bleu au coin de l’œil d’Andrew. Il faisait sans aucun doute parti des Ganghae. Comment pouvait-il faire honneur à sa réputation s’il n’y avait pas les traces d’une guerre sur sa peau ? Il fallait au moins ça. Peut-être est-ce pour cela que les filles craquaient autant pour lui. Le savait-il seulement ? Il ne mentionna toutefois pas ce bleu. C’était sa devise, resté loin de toutes ces affaires. Et puis ça ne l’empêchait pas d’avoir des discussions avec lui. Tout allait bien en somme.

    Tout allait bien jusqu’à ce que le groupe de quelques minutes plus tôt s’approche de la table. Sans le vouloir Shinho les dévisagea de haut au bas. S’ils n’étaient pas tous grands, ils étaient musclés. Le plus jeune évita de croiser leur regard en espérant qu’ils soient uniquement là pour s’adresser à leur mentor. C’était une mauvaise pioche cette fois-ci car c'est à Shinho en personne que s'adressa le plus grand de tous.

    « Qu’est-ce que tu fais là ?! Ça serait trop te demandé de faire comme tout le monde et laissé Andrew mangé tranquillement ».


    Shinho en eut des frissons dans le dos. La journée avait bien commencé. Positivons, il arriverait bien à sortir de là indemne. Un jeu d’enfant. Il n’ouvrit pas la bouche et regarda un peu partout autour de lui, rapidement, paniqué. Il ne pensait qu’une chose : « Je sais qu’on est pas vraiment des amis proches … Mais pitié, fais quelque chose. Je t’offrirai d’autres brownies ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   Dim 5 Mai - 17:56


A RAINY DAY
nam andrew and kim shin ho


Andrew n’attendit pas longtemps pour attraper le demi-brownie, tout en remerciant Shin Ho, et l’enfourna dans sa bouche en entier. Non, ce n’était pas un demi-brownie qui allait lui faire peur et encore moins l’étouffer. À la réplique du plus jeune, le coréen haussa les épaules tout en continuant de mastiquer son dessert. Parler la bouche pleine était très mal poli et même si le ganghae était très souvent vulgaire, il avait gardé quelques bonnes manières qui en étonnaient plus d’un d’ailleurs. Le jeune homme, ayant enfin fini son délicieux petit brownie, pu enfin prendre la parole tout en riant légèrement et en tapotant son ventre. « Mon estomac est costaud, t’en fais pas pour moi ! Puis… Il commence à avoir l’habitude tu sais. » Oui, Andrew mangeait toujours ses desserts ainsi. Il était assez gourmand et il ne pouvait jamais dire non à des gâteaux ou des pâtisseries. C’était d’ailleurs pour ça qu’il n’avait pas refusé les cookies de la jeune demoiselle tout à l’heure. Bon, c’était aussi peut-être pour éviter qu’elle s’en aille en pleurant s’il refusait, même s’il doutait grandement qu’on pleure juste pour… ça. Bref.

Le jeune homme rapprocha son plateau de lui, regardant ce qu’il comportait sans grand intérêt avant de finalement le repousser de nouveau mais sur le côté, cette fois-ci. Le troisième année releva les yeux sur son camarade de table et esquissa un petit sourire moqueur. Non sérieux ? Il nous faisait quoi là ? Il mangeait miette par miette son brownie. Andrew secoua la tête de gauche à droite tout en soupirant discrètement. Il replaça ses coudes sur la table, fermant sa main pour venir appuyer sa joue contre son poing. Aussi décontracté que possible et surtout sans aucune gêne, Andrew reprit la parole… qui ne fut pas sans effet sur le plus jeune. « Je te fais de l’effet ? Parce que tu vois, tout à l’heure, y a une fille qui m’a offert des cookies. Elle était d’ailleurs toute gênée, la pauvre. » De nouveau, un sourire amusé apparut sur son visage. Il ne s’attendait pas à ce genre de réaction mais celle-ci était plutôt amusante. Cependant, le jeune homme détourna les yeux, tout en se redressant, pour observer un groupe de filles qui venaient de s’installer non loin de leur table. Parmi ce groupe se trouvait justement cette fameuse fille qui lui avait offert des cookies. Il n’avait pas eu le temps de lui demander son nom qu’elle s’était déjà enfuie comme une voleuse mais il avait eu au moins le temps de regarder son visage.

Ses yeux se posèrent de nouveau sur Shin Ho, même s’il gardait toujours un œil sur la jeune fille de tout à l’heure. Le ganghae plissa légèrement les yeux quand son camarade de table se rapprocha un peu de lui et automatiquement, Andrew faisait de même. Il avait d’ailleurs la même expression que Shin Ho à ce moment là mais contrairement à lui, le troisième année semblait blasé comme très souvent. Il retrouvait son air de je m’en foutiste à la con. Pendant plusieurs secondes, Andrew ne bougea pas, ne réagissant même pas. Il fixait Shin Ho intensément avant de se redresser tout en rigolant. Comme s’il pouvait prendre ça au sérieux… Instinctivement, le jeune homme posa son regard sur la demoiselle en question pendant plusieurs secondes avant de reporter son attention sur le jeune homme en face de lui. Finalement, il avait adopté la même technique que le ganghae. C’était tellement plus rapide. Mais aussi peut-être plus dangereux, enfin… Dangereux, pas tant que ça non plus voir même pas du tout.

Le ganghae remarqua rapidement que son cher ami semblait un peu apeuré par tous les regards qu’on lui portait. Il faut avouer qu’il n’avait pas forcément bien choisi sa table étant donné la personne qui y était. Un ganghae, et pas n’importe lequel dirais-je. Andrew faisait parti des ganghaes les plus détestés de Wonju et un des plus craints aussi, peut-être. Après tout, qui oserait vraiment défier ce garçon qui tenait tête à Jin Hyun ? Pas grand monde, mis à part Jin Hyun lui-même. Le coréen lâcha de nouveau un soupire avant de lever les yeux vers Shin Ho qui s’en allait aux toilettes, très certainement pour fuir le regard des autres. Le jeune homme secoua la tête et se leva lui aussi, mais pas pour aller se cacher, non. Le ganghae avait vraiment l’intention de connaître le nom de la demoiselle qui lui avait offert un joli petit paquet de cookies. Alors sans plus attendre, Andrew se dirigeait vers la table de la jeune fille aux cheveux courts et s’arrêta devant celle-ci, son regard allant directement sur elle. La demoiselle leva les yeux vers lui et ses joues s’empourprèrent à nouveau. Ah, ce que c’était dur d’être aussi beau… Le troisième année ne passa pas par quatre chemins et posa directement sa question avant de la remercier de nouveau pour le paquet de cookie et de retourner s’installer sans dire un mot de plus à sa table.

Peu après lui, Shin Ho revenait de sa cachette et s’installa de nouveau face à lui. Mais, à peine fut-il assis qu’un groupe de garçons s’approchait de leur table. Andrew était déjà prêt à répliquer, il connaissait très bien les jeunes gens qui s’avançaient vers eux. Ils étaient juste des grandes gueules et rien de plus. Mais… Pardon ? Le ganghae haussa les sourcils, surpris qu’il s’adresse à Shin Ho et non à lui. Alors ça pour une surprise, c’en était une. Il ne s’attendait vraiment pas à ça. Le jeune coréen lança un regard au deuxième année qui semblait totalement terrorisé par le grand gaillard qui se trouvait juste à côté de lui. D’ailleurs, celui-ci poussa avec son pied la chaise de Shin Ho et le plaça face à lui avant de le tirer par le col pour le lever. Il le tenait fermement et s’apprêter très certainement à le frapper mais Andrew se leva brusquement, repoussant sa chaise dans un bruit strident. La tête du grand gaillard se tourna vers lui, tandis que le coréen lui lançait un regard noir. « Lâche-le tout de suite. » Ordonna-t-il sèchement. « Pourquoi tu viens nous faire chier ? Je t’ai rien demandé et c’est pas en faisant ton petit lèche-cul que je vais épargner ta sale petite gueule. » Lança-t-il avec son habituel sourire de provocateur. Et comme magie, le garçon lâcha Shin Ho et se précipita presque sur Andrew qui ne bougea pas d’un millimètre. Il planta son regard noir et profond dans celui du garçon qui était légèrement plus grand que lui et ne détourna pas une seule fois les yeux. Le ganghae finit par poser sa main sur le torse de l’autre pour le repousser légèrement. « Tu peux dégager maintenant. Ça vaut mieux pour toi. » Et sans dire quoi que ce soit de plus, Andrew s’installa de nouveau sur sa chaise comme si de rien n’était. Il n’avait pas envie de se battre et encore moins dans la cafétéria. Puis, de toute manière, il savait pertinemment qu’il lui referait le portrait plus tard. Mais il faut croire que le grand gaillard de troisième année était d’un tout autre avis. Il restait planté là à regarder Andrew, tandis que trois autres garçons se levaient pour le rejoindre. Avaient-ils peur que le ganghae ne fasse qu’une bouchée de leur ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   Dim 5 Mai - 20:45

    La tête basse et les épaules rentrés, Shinho attendait en silence que la tempête passe. Il priait tous les dieux pour s’en sortir sans bleus. Les poings serrés c’est comme si le temps s’était arrêté net. Il finit par prendre son courage à deux mains, à pleines mains même, et alors qu’il allait répondre à la grosse brute qui s’était planté à côté de lui, ce dernier poussa du pied la chaise du deuxième année. Il en fut complètement déstabilisé. Mais ça, c’était sans compter sur la force de ses bras. La marmule attrapa Shinho par le col et le souleva en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. Sans comprendre pourquoi, le pauvre Shinho lévitait dans la cafétéria. En d’autres circonstances ça aurait pu être vraiment chouette, mais là … Ses yeux se fermèrent par un automatisme quelconque et le compte à rebours était lancé. Impact dans 3 … 2 … 1. Ses yeux se fermèrent encore un peu plus mais il ne sentit rien et entendit la voix d’Andrew résonner à la place. Il lui jeta alors un regard étonné mais soulagé. Le grand méchant le laissa donc retomber après les paroles de son hyung. Il n’y avait plus un bruit dans la cafétéria. Même les mouches ne volaient plus. Shinho s’en rendu bien compte lorsqu’il se tourna vers tout ce monde qui avait les yeux braqué sur la scène qui se déroulait devant eux. Oh.Mon.Dieu. Bonjour la discrétion. Mais Shinho reprit bien vite pieds et tenta de tendre les bras pour les empêcher de se mettre dessus. Ce genre de petit mouvement que l’on fait quand on veut arrêter quelque chose mais que ça nous terrifie.

    « Arrêtez … S’il vous plaît. Je peux m’en aller aussi … »

    Il n’était pas sûr d’avoir dit ça à voix haute et vu la non-réaction de ses camarades il en doutait de plus en plus. Dans tous les cas ses paroles étaient tombées dans l’oreille d’un sourd et rien n’aurait pu arrêter le combat de regard qu’effectuaient Andrew et l’autre gars. Andrew finit tout de même par y mettre un terme et le repoussa gentiment, contrairement à toute attente, et se rassit en face de Shinho. Le choc était encore trop présent pour lui et il restait donc debout comme les brutes qui ne semblaient pas elles nous plus changé de position. Cette situation allait mal tournée. Elle avait déjà mal tourné … Mais ça allait s’aggraver. C’était certain. Sinon l’ambiance serait descendue d’un cran et se serait relâchée.

    Le grand costaud bouillait. Il était totalement hors de lui. On le sentait prêt à tout alors que ses compères étaient terrorisés. Il fallait avoir du cran pour tenir tête à Andrew Nam, et plus que du cran, il fallait être complètement masochiste. Et ce cher bonhomme devait l’être à un certain niveau parce qu’il n’avait toujours pas bougé, pas plus qu’Andrew. A savoir lequel des deux craquera en premier. Shinho aurait pu parier tout son argent là-dessus. Tout le monde aurait pu faire de même. Et ce qui devait arriver arriva. Shinho remarqua les poings du plus grand se fermé pour devenir une arme de destruction massive. Shinho trouva le courage au fond de son être de se mettre devant l’énervé.

    « Rien ne sert de s’énerver. On peut bien régler ça en tant que personnes civilisées … Non ? Ce … C’est qu’un repas de midi hein … »

    C’étaient sûrement les mots de trop. Son courage n’avait pas été suffisant et après s’être fait adressé un regard plus noir que les cheveux d’Andrew, le poing de la marmule s’écrasa sur son visage innocent. Shinho tomba à la renverse pour atterrir sur son petit derrière bien formé. Il secoua la tête pour se remettre du choc mais il n’y avait pas été de main morte. Alors qu’il se levait doucement, le violent repoussa Shinho qui finit à nouveau par terre. C’était trop humiliant.

    « T’as peur de réglé ça ici Andrew ? T’es pas si coriace que ce qu’on l’on dit alors ? », Menaça le grand.

    Celui-là avait sûrement tout gagné aujourd’hui. Il allait se faire détruire par Andrew, que ce soit aujourd’hui ou plus tard, ce jour allait venir. Mais il avait vexé Shinho, et ça, ça l’énervait plus que tout. La diplomatie ça va bien un temps mais avec ds abrutis pareil il est impossible de rester calme 300 ans. Le deuxième année était alors juste à la bonne hauteur et assena un bon gros coup de pied dans le genou de la brute qui finit les jambes à terre. Alors ? Cette position n’était-elle pas mieux.

    « C’est bien mieux comme ça … Maintenant que t’es redescendu sur terre, tu vas pouvoir te la fermer un peu ? »

    Les deux sbires l’aidèrent à se relever pour refaire face aux deux étudiants. Eh non, c’était pas encore terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   Dim 5 Mai - 23:13


A RAINY DAY
nam andrew and kim shin ho


Andrew venait donc de repousser, gentiment, le troisième année qui venait lui chercher des noises. Il n’était plus d’humeur à présent mais ce n’était pas pour autant qu’il avait envie de se battre. Il n’avait surtout pas envie d’embarquer Shin Ho là dedans. Il n’avait absolument rien demandé et le coréen n’avait pas envie de l’impliquer dans une de ses bagarres qui ne concernaient que lui et non le deuxième année. Alors, simplement, le ganghae se réinstalla à sa table, levant les yeux vers le plus jeune qui restait debout. C’est à ce moment là qu’Andrew remarqua le silence qui s’était emparé de la cafétéria. Plus personne n’osait dire quoi que ce soit, personne n’osait bouger et on pouvait entendre les mouches voler. Non franchement, il fallait vraiment être idiot pour s’en prendre à Andrew ou même à un ami de celui-ci. D’ailleurs, le jeune coréen ne bougeait toujours pas de sa chaise et n’en avait pas l’intention. Il gardait son calme, ce qui pouvait en étonner plus d’un. Après tout, Andrew était légèrement –très légèrement hein– impulsif et brute sur les bords, alors le voir ainsi… devait être épatant.

Mais le jeune homme décida finalement de se tourner, lentement –à croire qu’il cherchait vraiment à l’énerver– vers la brute qui restait campé devant lui. Il en avait assez d’avoir une personne qui lui faisait de l’ombre. Il leva simplement les yeux vers lui mais à peine son regard noir croisa le sien que Shin Ho se mettait entre eux. Non mais, qu’est ce qu’il foutait là ? Il se prenait pour superman ou bien ? Andrew lâcha un soupire agacé avant de secouer la tête, presque désespéré par les agissements de Shin Ho. Le ganghae savait pertinemment que le deuxième année n’avait franchement aucune chance face à l’autre grand gaillard et ses trois sbires, qu’Andrew s’amusait souvent à appeler toutou. Le jeune homme passa sa main sur son visage, priant intérieurement pour que Shin Ho ne dise pas n’importe quoi mais c’était juste… trop tard. Il s’adressait à des abrutis, pas à des personnes civilisées. Loin de là même. Ils n’étaient que des brutes irréfléchies alors qu’Andrew, lui, était bel et bien une brute mais réfléchie.

Le poing de la brute s’abattit rapidement sur le visage de Shin Ho et celui-ci tomba à la renverse devant les yeux d’Andrew qui n’eut pas le temps de se lever pour le rattraper. Oui, le ganghae était d’une humeur à aider les autres aujourd’hui et encore plus ceux qui l’appréciaient. Parce que oui, le deuxième année faisait parti des rares personnes qu’il arrivait à supporter. A peine se relevait-il que la brute le repoussait déjà au sol et s’adressait à Andrew sans même réfléchir une seule seconde à ce qu’il disait. Peur de régler ça ici ? Oh non, loin de là. Il pourrait le faire et sans problème. Mais c’était plutôt pour cette sale brute qu’il ne faisait rien. Lui mettre la honte devant tout le monde, ce n’était pas génial pour lui mais à croire qu’il voulait absolument qu’Andrew lui botte les fesses et ce, devant tout un tas d’étudiants.

Le ganghae lui lançait un regard noir et avait toujours ce fichu sourire provocateur collé au visage. A peine se levait-il que Shin Ho assenait un coup de pied dans le genou de la brute qui termina sur les genoux alors qu’Andrew se trouvait finalement debout face à lui. Le jeune homme le regardait de haut mais l’ignora totalement. Il passa à côté de lui et tendit sa main à Shin Ho pour l’aider à se lever. Mais à peine cela fait, voilà qu’on posait brutalement sa main sur son épaule et qu’on l’obligeait à se tourner pour faire face à un groupe de quatre garçons. Bien, bien… Quatre contre… Un et demi ? Pas qu’il pense Shin Ho incapable de se battre… Juste un peu fragile ?

Andrew était donc face à la grande brute et ses trois petits toutous étaient derrière mais ils semblaient tous les trois un peu terrorisés par le regard très mauvais que leur lançait Andrew. Automatiquement, les trois sbires reculèrent très légèrement et surtout très discrètement. Ils n’étaient pas si fous que ça, ou alors, ils attendaient simplement que leur petit chef épuise un peu Andrew pour pouvoir s’en prendre à lui par la suite. Lâche, vraiment lâche. Le jeune coréen lança un regard derrière lui avant de reporter son attention sur le troisième année en face de lui. Andrew plongea son regard dans le sien et comme tout à l’heure, le poussa très légèrement. Mais cette fois-ci, le ganghae n’allait pas s’asseoir. D’ailleurs, son poing n’attendit pas et vint très rapidement s’abattre sur le visage de la brute avec beaucoup de force. Au même moment, toute la salle s’exclamait de stupeur. Et non, Andrew n’avait pas peur et était beaucoup plus coriace qu’il ne le pensait. Ce n’était pas un pauvre type qui allait l’effrayer, même si le fait qu’ils soient quatre le dérangeait légèrement.

Le jeune homme savait très bien qu’un seul coup de poing n’allait pas suffire pour faire déguerpir cette brute épaisse. Il allait devoir y mettre un peu plus. « Tu veux toujours te battre ? À ta place, j’éviterai. Je crois que tes trois petits toutous ont peur de te suivre cette fois. » Lança-t-il d’un ton agressif tout en montrant du menton ses fidèles amis qui à présent avaient arrêtés de reculer. Le coréen n’avait vraiment plus envie de rire et cela se voyait vraiment. Son regard ne se détachait pas une seule seconde du troisième année et il s’amusait à faire craquer ses doigts. Andrew garda un œil sur Shin Ho qui se trouvait toujours derrière lui. Il était juste hors de question qu’il s’interpose cette fois-ci et encore plus hors de question qu’il se mêle de cette bagarre qu’Andrew venait de provoquer.

Mais, il faut croire que tout le monde – ou pas – cherchait à interrompre ce petit conflit. Certaines personnes voulaient très certainement manger en paix mais avec des abrutis pareils qui cherchaient la mauvaise personne, c’était tout bonnement impossible. Alors, voilà qu’à présent, la demoiselle aux cookies venait de passer à côté de Shin Ho pour venir attraper le bras d’Andrew, comme pour le retenir. Le jeune coréen tourna très légèrement la tête, observant du coin de l’œil tous faits et gestes de la brute, et fut plutôt étonné de voir No Eul ici, juste à côté de lui. Mais la malchance s’acharnait malheureusement sur Andrew. Le ganghae avait très bien vu un trait de jalousie traverser les yeux du troisième année. A croire que cette chère demoiselle plaisait à cette grosse brute…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   Lun 6 Mai - 0:25

    Andrew aida Shinho à se relever dans un élan de gentillesse. Sa lèvre le lançait doucement mais assez pour lui arracher une grimace. Il ne s’était battu qu’une fois dans sa vie et il faut dire que quand on est au collège, la force n’est pas la même. Toute cette histoire ne donnait pas vraiment envie de rester en bon termes avec Andrew vu ce que cela impliquait au final. Du moins, les gens normaux auraient pensé comme ça. Mais Shinho n’était pas normal, il était chinois. (blague). Une fois qu’on est avec lui, ce n’est pas pour qu’il vous laisse tomber à la première occasion. Et puis c’était la première fois que cela arrivait. C’était uniquement la malchance d’Andrew qui avait agi mais la chance de Shinho réussirait bien à remonter tout ça, non ?

    Shinho resta en spectateur de ce qui suivit son excès de bravoure. A savoir si Shinho restait derrière Andrew ou bien Andrew laissait Shinho derrière lui, les deux étaient vrais. Le plus jeune n’aurait pas vraiment voulu recevoir un second coup de poing donc de toute façon, cette place lui convenait bien mieux que celle de héro. Ça c’était plutôt le rôle d’Andrew. Après tout c’est lui qui se battait alors Shinho avait sûrement raison de ne pas trop s’en faire. Il en fut d’ailleurs convaincu lorsque son hyung frappa violemment son ennemi au visage. Shinho en était presque à encourager son aîné mais … Du calme, il n’était pas question d’un combat de poule ici. Mais malgré la force qu’avait utilisée l’étudiant, l’autre ne broncha pas et il encaissa. C’était quoi ça ? Il avait fait du catch avant d’arriver dans cet établissement ou quoi ? Shinho regardait la scène avec des yeux énormes de surprise. Dans quel monde vivait-il ?

    Et puis la culpabilité trouva aussi sa place dans le tableau. Et si seulement Shinho avait fait attention à l’heure pour venir manger il ne serait pas arrivé aussi tard, il n’aurait pas dérangé Andrew, cette grosse brute n’aurait pas chercher la merde et Andrew ne serait pas en train de se battre à ce moment. Il passa sa main dans ses cheveux pour les ébouriffer comme si ça pouvait l’aider à trouver une solution mais rien ne lui venait, rien du tout. Alors il restait planté là comme un imbécile. Andrew lui commençait à se chauffer, après avoir fait une réflexion sur les trois chiens qui suivaient leur chef, il fit craquer ses doigts annonçant la couleur de la bataille.

    « Hyung n’ … »

    Une jeune fille sortie de nulle part agrippa le bras du troisième année pour l’empêcher de se battre. Quoi ? Une fille venait … Venait de prendre le bras d’Andrew pour l’empêcher de se battre ? Shinho pensait rêver. Qu’avait-on mit dans ses pâtes exactement ? Il regarda autour de lui à la recherche d’autres éléments anormaux mais rien n’allait de travers. Enfin en théorie parce qu’en réalité, certains étudiants avaient sortis leurs téléphones portables ou autres pour immortaliser ce moment. Andrew faible à cause d’une fille. Shinho voyait déjà le titre dans le blog à potin de l’établissement. Alors elle ouvrit la bouche et en sortir un « Oppa … », mielleux et timide à souhait. Mais d’où sortait cet ange ? Et là, le déclic se produisit. La fille aux cookies, ça devait être elle. La seule fille assez courageuse pour s’approcher d’Andrew le bagarreur ! Le deuxième année remarqua le regard pleins de jalousie et de haine de la brute en face d’eux et n’eut rien le temps de dire que ce moment d’inattention valu à Andrew un coup dans l’estomac. Shinho en avait mal pour lui …

    « Ça suffit !! », cria la demoiselle, calmant le troisième année devant elle. « Tu sais très bien que tu feras pas le poids face à Andrew-Oppa. Fais quelque chose de ta vie au lieu de te ridiculiser comme ça ».

    « Hyung, est-ce que ça va ? »
    .

    Déstabilisé par les mots de la jeune fille, la brute se rétracta et après quelques secondes à la regarder droit dans les yeux, il commença à faire demi-tour. Alors ça, c’était la honte de sa vie, sûrement. Il envoya valser une chaise d’un coup de pied et se ravisa. Il se rapprocha d’Andrew à nouveau.

    « C’est pas fini entre nous Andrew Nam ! »


    (Pardon e.e Je fais pas beaucoup avancer les choses et c'est un peu moyen quand même tout ça x.x)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: > A rainy day | Andrew Nam [   

Revenir en haut Aller en bas
 
> A rainy day | Andrew Nam [
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vachss, Andrew] La sorcière de Brooklyn
» Rainy Day Ashton
» (Clip) RAINY DAYS - One Way ft Junsu (2PM).
» Edgar Samuel Andrew
» Anya, Andrew dans un diapo des persos 2ndaires préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light me Up :: L'institut :: La cafétéria-
Sauter vers: