AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Such a good day. | Shin Il |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Such a good day. | Shin Il |   Lun 6 Mai - 17:18

    Le soleil se levait timidement, de même que Shin Ho. Le pauvre était en plein dans une période d’examen et dieu sait comme ces moments sont loin d’être de tout repos. Il se retourna dans son lit plusieurs fois en espérant que son réveil ne sonnait pas réellement mais il se fit une raison et se leva avec une grande difficulté. Il se prépara rapidement sans s’inquiéter des cernes qui entouraient ses yeux. Une fois tout ça fini il pourra se reposer un peu et ça ira mieux. Il se prépara son petit déjeuner et celui de son colocataire par la même occasion, mais le mangea seul. Shin Il se levait souvent, presque toujours plus tard que Shinho. Mais ce n’était pas plus mal, le plus jeune aime le calme tôt le matin. Avant de partir il remua rapidement Shin Il pour ne pas qu’il soit complètement en retard et ferma la porte de la chambre derrière lui.

    C’est sans courage que Shinho s’attaqua à sa journée. Il arriva à la bibliothèque et y révisa pendant une heure avant d’avoir son examen d’économie classique. Heureusement pour lui, il se débrouillait bien dans cette matière mais la suite allait se corser … Comptabilité nationale. Shinho a toujours eu du mal avec les chiffres et là il y en avait vraiment trop. Alors il en sorti complètement déprimé, abattu. Mais il en avait fini pour aujourd’hui … Enfin, fini des examens. Parce que sa journée elle ne faisait que commencer. Il mangea sur le pouce et alla ensuite à la jardinerie. Il était de service de 14 heures jusqu’à 18 heures, et autant dire qu’il ne chômait pas. Il voulait mériter sa paye à la fin du mois et du coup il se donnait à fond.

    Il rentra au dortoir à 18h30, dos complètement détruit à cause de ce gros bananier. Personne n’avait été fichu de l’aider et son dos lui faisait maintenant un mal de chien. Quelle journée. Il fut surpris en rentrant de voir que son colocataire n’était pas là. Il haussa les épaules et commença tout de même à préparer à manger. Il n’allait pas tarder de toute façon, l’heure du repas allait bientôt sonner et pour rien au monde Shin Il ne raterait le dîner. Le temps que ça cuise, Shinho s’installa sur leur petit canapé et potassa ses cours pour les examens du lendemain. Mais la journée avait été trop fatigante et il commença doucement à s’endormir devant ses cours.

    Il ne sait pas combien de temps il dormi, mais l’odeur de brûlé qui régnait dans leur petite maison ne présageait rien de bon. Il regarda autour de lui sans comprendre pourquoi ça sentait comme ça, jusqu’à ce que son regard se dépose sur la cuisine.

    « MON REPAS ! »


    Il se leva précipitamment avec une douleur horrible dans le dos. Cette journée ne s’arrangeait au fil du temps. Il coupa le gaz mais le dîner était complètement carbonisé. Shinho soupira si longtemps qu’on aurait pu croire à une blague. Le pauvre deuxième année était complètement dépassé par les événements. Il entendit alors la porte s’ouvrir sur Shin Il qui rentrait finalement. Shinho le regardait, complètement dépité et des toutes petites larmes au bord des yeux.

    « Shin … J’ai brûlé tout le repas … J’ai tout brûlé … ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   Lun 6 Mai - 19:47

    Période d'examen ? Pff, passons, Shin Il ne connaissait pas. Lui et le stress ca faisait déjà deux alors... Imaginez des examens, pour lui c'était une période comme une autre. Sauf que ce matin là, il se leva encore plus tard que d'habitude. Il était KO. Pour cause, il avait travaillé jusque 23heures et puis était sorti le soir même au lieu de réviser faire la fête avec des collègues, et enfin bref … Il était un peu cuit sur les bords ce matin là. Donc de mauvaise humeur. Si bien que lorsqu'il sentit quelqu'un le remuer pour qu'il se lève, il grogna un truc qui ressembla fortement à « GJ?GZELKG, laisses moi dormir. ». Puis plus de bruit, si bien qu'il se rendormit.... Avant d'ouvrir les yeux et de s'agiter. Si son colocataire était parti... Il ne devrait plus tarder alors n'est ce pas ? Du coup, prenant son courage a deux main, il se leva lentement pour s'habiller. Pantalon noir et tee shirt. Il n'allait pas chercher midi à quatorze heures aujourd'hui. Puis il sortit de sa chambre, et remarqua un petit déjeuner posé sur la table. Rien qu'a voir la nourriture, son regard s'éclaira. Et il se jeta sur le petit déjeuner comme la pauvreté sur le monde. Il n'y avait pas a dire, son colocataire était vraiment une perle au niveau de la nourriture. Il songea qu'il devrait le remercier un de ces jours. Parce que lui c'était l'estomac sur patte. Puis il se bougea pour aller en Management. C'était le partiel le plus simple pour lui. Il aimait bien ça, ca l'amusait. Puis après, il retourna au travail jusque 16,30. Il était du midi ce jour là. Ca l'arrangeait. Après, il s'arrêta en chemin pour prendre un plat de Ramen, et il se posa avec un journal. Arke, son amour pour les journaux coréens ne s'était pas amélioré, et au bout d'une brêve page, il le referma, se contentant de manger ses nouilles en silence. Puis il se balada au parc. Pour digérer un peu, y'avait rien de mieux ; Du coup, avec un sourire en coin, il entama sa petite balade. Puis, lorsqu'il en eu marre, il se décida a rentrer a l'appartement. Il eu un sourire en se disant qu'avec de la chance, son colocataire aurait fait un truc hyper bon a manger. Et rien que cette perspective le mettait de très très très bonne humeur. Du coup, commençant a avoir faim, il accéléra le pas pour rentrer a la maison. Lorsqu'il passa le pas de la porte, sa seule idée fut « WHAT THE F...K ? », qu'il n'hésita pas a exprimer a voix haute quelques secondes plus tard. Puis il sut de suite ce qui c'était passé quand il vit le visage dépité de Shin Ho qui semblait presque prêt a pleurer.

    « Shin … J’ai brûlé tout le repas … J’ai tout brûlé … ».

    Shin Il se contenta de le fixer froidement. Ses espoirs de repas savoureux venaient de tomber a l'eau. Enfin au feu, là en l'occurence. Il avisa la tête du repas carbonisé. Puis Shin Ho, avant de dire


    « Hum... Et du coup ? On va se nourrir comment Shin ? J'commence a avoir faim moi.. Et t'as failli détruire NOTRE maison, en plus du repas. »

    Puis il se laissa tomber sur le canapé. Il avait faim, la perspective de manger de suite l'avait réjouit, et là... Il était déçu, salement déçu même. Du coup, il se contenta de marmonner des phrases incompréhensibles en anglais, et c'était plutôt mauvais signe venant de lui. Puis sans réagir, il se leva, et avisa la tête du repas, avant de demander

    « C'était censé être quoi a la base, ce truc là ? »

    Puis il ouvrit la poubelle et y colla le repas. Non, il ne mangerait pas ça. Pas du tout. Jamais même. Et il ne laisserait personne le manger non plus. Puis il regarda le systéme incendie qui clignotait au dessus de la porte, avant de laisser une partie de sa colère ressortir. Il s'exprima froidement.

    « Tu pensais a quoi exactement ? Tu commences a cuisiner, et tu oublies ton repas ? Mais imagines que tu te sois endormi, ou je ne sais pas quoi. TU AURAIS FOUTU LE FEU A LA MAISON. Et toi tu aurais été bloqué ici. Tu tiens pas a ta vie c'est ça ? »

    Il était pas content le monsieur. Parce qu'en plus d'avoir bousillé le repas, il aurait pu foutre le feu, et son colocataire, rester bloqué a l’intérieur. En l’occurrence, le second point avait surpassé le premier. Il l'appréciait assez pour ne pas vouloir qu'il finisse brûlé dans une résidence étudiante. Puis il se contenta de marmonner.

    « J'pense qu'on ne va plus toucher au gaz ce soir. Tu veux manger quoi ? »

    Oui, il avait faim ; et du coup, il se demandait ce qu'il allait manger. Il était évident que ca risquait de ne pas être du fait maison, mais qu'importe. Il avait faim. A ce sujet là, son estomac commençait a gronder peu bruyamment. Et dire que sa journée avait si bien commencé . Puis son téléphone commença a sonner. Il ne décrocha même pas. Il était toujours énervé, et voir le nom de l'appelant, ici sa mère, ne lui en donnait pas plus envie. Il se contenta de refuser l'appel, attendant une réponse de son colocataire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   Lun 6 Mai - 20:38

    A la nouvelle, Shin Il réagit mal. Très mal. Et Shin Ho savait très bien que ça allait mal se passer … Parce que Shin Il et la nourriture c’est sûrement l’histoire d’amour la plus forte qu’il n’ait jamais vu. Le regard froid que cet amoureux lui jeta le rendit encore plus minable. C’était pas son jour, pas sa semaine, c’était rien du tout. Alors il reçut les complaintes se con colocataires la tête baissée. Shin Il ne mâchait pas ses mots et pour cette fois, le deuxième année fut presque vexé de voir qu’on ne lui demandait même pas comment s’était passée cette journée horrible, atroce. Il préféra même en rajouter une couche, pour dégoûté encore plus le jeune. Mais il encaissa, plutôt bien même. Il en fut lui-même surprise. Il tenta de répondre quelque chose de potable à la question de plus âgé mais des murmures incompréhensibles sortis de sa bouche. Il comptait lui faire des nouilles au poulet avec des petits légumes … Le tout cuisiné avec amour. Mais cet amour c’était transformé en feu et avait tout fait capoté. Après qu’il ait fini ses sermons, Shin Ho avait envie de lui balancer en pleine tête : « Et tu penses que ma journée a été facile ? Toi tu t’en fou, les examens ça te passe au-dessus mais moi pas ! Moi je bosse ! Je suis exténué ! J’ai le dos en compote et tu t’occupes que de ta bouffe ! Jamais j’ai loupé un de tes repas ! Jamais ! … T’essaye même pas de me comprendre … Tu pues. ». Mais jamais il n’aurait le cran. Shin Il était son ainé, il lui devait le respect avant tout. Il s’excusa alors maintes et maintes fois.

    Ce que Shin Ho voulait manger ? Peu importe. Il n’avait plus faim. Toutes ses envies s’étaient envolées avec son repas qu’il regardait au fond de la poubelle. Quel gâchis. Lui aurait pu manger ça et commander quelque chose à l’autre estomac. Mais c’était trop tard, il n’allait quand même pas aller manger de la nourriture trouvée dans sa poubelle.

    « Je vais commander des pizzas et du poulet. Désolé … ».


    Suite à ses paroles il attrapa son téléphone et appela directement. La commande arriverait dans 20 minutes. Il alla récupérer ses feuilles de cours qui étaient sur le canapé et s’installa à table pour continuer ses révisions. Il ne savait pas quoi raconter de beau à son colocataire, surtout que rien n’avait été comme il fallait pendant cette journée. Mais même devant ses cours, il n’arrivait plus à se concentrer. Il avait l’esprit tout embrouillé alors il commença plutôt à faire des dessins sur ses fiches. Ca avait au moins le mérite de le relaxer un peu.

    « Je vais te faire un bon dessert … Tu me pardonneras comme ça ? »

    Il n’attendit pas vraiment de réponse et reparti dans sa cuisine. Shin Il n’avait pas à s’inquiéter, cette fois ci il n’y avait besoin que du micro-onde alors pas de risque d’incendie en vue. Il fit fondre du chocolat et retourna à table pour éplucher une pomme. C’était le point faible de Shin Ho niveau culinaire. La pomme trempée dans du chocolat fondu. Son pêché mignon comme on dit. La sonnette sonna alors –incroyable. Le plus jeune, surprise, se coupa un peu le doigt. Pas important, c’était qu’une égratignure. Il ouvrit la porte, paya et servi son repas à Shin Il, en espérant que ça convienne. Il lui piqua un bout de pizza qu’il engloutit et une cuisse de poulet. Il lui laissa le reste en toute gentillesse et repris l’épluchage de la pomme. Il faisait ça bien et mit les petits bouts sur une assiette avec la tasse rempli de chocolat fondu. Il souriait en regardant son hyung mangé comme un vorace, il trouvait ça vraiment distrayant. En attendant qu’il passe au dessert Shin Ho lui piqua un, puis deux, trois bouts de pomme qu’il trempa allègrement dans le chocolat.

    « Mmmh c’est trop bon ! Tiens hyung. »

    Il lui tendit un bout de pomme comme une maman. La scène était ridicule mais Shin Ho ne s’en rendait pas compte. Plus Shin Il attendait et plus le chocolat coulait sur la table.

    « Dépêche toi ! Alors quoi … T’en veux pas de mon dessert ? ».

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   Mar 7 Mai - 14:01

    Il avait envie de crier a son colocataire qu'il était totalement irresponsable. Que la maison aurait pu flamber et lui avec, mais là, il avait même pas envie de lui répondre, tellement il était énervé pour sa nourriture. Oui c'était une histoire d'amour sans faim. Il mangeait comme quatre, et ca ne se voyait pas. Jamais. Parce qu'il aimait faire du sport en même temps, ce qui n'était pas le cas de tout le monde. Il se doutait que Shin voulait bien faire, mais là... C'était un échec. Il se demandait tout de même ce qui avait pu perturber le seconde année a ce point là. Il s'attendait a voir son colocataire répliquer... puis rien. Silence. Silence qui le mit un peu mal a l'aise. Puis il demanda ce que Shin Ho voulait manger. Parce qu'ils n'allaient pas manger le cramé. Jamais. Il avait vu le regard de Shin Ho quand il avait jeté le plat. Mais il n'avait pas envie qu'ils s'intoxiquent avec un plat trop cuits. Il n'avait pas eu le temps de sortir son téléphone, que Shin Ho avait déjà répondu

    « Je vais commander des pizzas et du poulet. Désolé … »

    Whut ? Il l'avait bien vexé on dirait bien. Puis il récupéra ses feuilles sur le canapé et se posa sur la table pour réviser. Il y avait un silence pesant. Et puis son téléphone qui vibrait dans sa poche ne l'aidait pas a se concentrer. Il se laissa tomber dans le canapé, et fixait son colocataire qui lui tournait le dos. Il avait l'air perturbé aujourd'hui. Sauf que voilà, Shin Il n'était pas le genre a se jeter sur les gens pour savoir ce qui leur prenait soudainement, et donc, il resta songeur, a le fixer faire je ne sais pas quoi sur ses feuilles. Puis il l'entendit dire

    «  Je vais te faire un bon dessert … Tu me pardonneras comme ça ? »

    Il était perdu dans ses pensées, et sur le moment, il ne répondit même pas. Il se contentait de hocher de la tête, en se demandant ce qui se passait dans cette maison. C'était trop étrange. Il passa dans sa chambre, déposer son blouson et ses affaires. Il l'entendit sortir de la vaisselle et mettre en route le micro-onde. Il ne sursauta même pas quand la sonnette retentit. Sauf que le temps qu'il sorte, Shin Ho avait déjà été ouvrir et était en train de payer le livreur. Pff, dès fois c'était amusant de voir son colocataire agir de la sorte. Mais là, ca l'énervait aussi. Il lui adressa un sourire, avant de le suivre. Il avait faim et l'odeur de ce qui venait d'arriver lui promettait un bon repas en perspective. Il vit son colocataire se servir, et il commença a manger. Pire qu'un bucheron le Shin Il quand il s'y mettait. Mais qu'est ce qu'il aimait manger celui là. Il sentait qu'il était observé, mais il s'en moquait a l'heure actuelle, son estomac dirigeait. Puis vint le moment du dessert. Et il vit des morceaux de pomme disparaître chez Shin Ho . Il ne réagit même pas, et regarde le chocolat, avec un sourire de gosse. Le chocolat c'est la vie. Ca aurait fait un parfait slogan tiens.... Il était tellement perdu dans sa contemplation du chocolat que lorsqu'il releva la tête, il fut surprit de voir Shin Ho lui tendre un bout de pomme, en disant

    « Mmmh c’est trop bon ! Tiens hyung. »

    Gné ? Il se contenta de le regarder les yeux écarquillés. Dans la catégorie, « j'sais pas a quoi tu joues, mais ca me va pas vraiment », on aurait pu lui décerner la palme. Puis il décida de relativiser, en lui disant d'un sourire amusé.

    « Hum... Mais toi manges, maman Shin »

    Et il ignora superbement la main de Shin Ho. C'était pas mal intentionné hein, juste que se faire nourrir à la main... Il avait passé l'âge. Encore ca aurait été une fille vraiment canon, il aurait pu faire un effort. Mais là... C'était inconcevable dans sa petite tête. Il n'aimait pas qu'on touche a sa bouffe. Point.

    « Dépêche toi ! Alors quoi … T’en veux pas de mon dessert ? ». 

    Comment lui dire sans le vexer ? Hum... « Sorry, je ne mange pas ce qui a été touché ? » Ça le foutrait en rogne. « J'ai passé l'âge de manger comme ça ? » , la encore, ca le mettrait de mauvaise humeur. Puis il réalisa le comique de la situation. Et il commença a rire. A rire comme un fou. Avant de dire...

    « Va vraiment falloir te trouver une copine Shin... Parce que...  »

    Et sans crier gare, il se remit a rire. Il n'arrivait pas a finir sa phrase, tellement la situation le faisait rire. Puis après quelques instants, ou il avait du mal a contrôler son rire. Il le fixait d'un air amusé.

    « Toi, va vraiment falloir que je te traîne dehors. »

    Okay, sorti de sa petite tête, la scène devait avoir l'air vraiment, mais vraiment bizarre. Il avisa la coupure de Shin Ho.

    « Tu t'es coupé ? »

    C'était pas dit méchamment, mais il commençait vraiment a se demander ce qui se passait dans la tête du plus jeune. Puis avec un air amusé, il prit un morceau de pomme qu'il mit dans le chocolat et qu'il avala tout rond. Comme c'était bon ce truc là. Ca faisait longtemps qu'il n'en avait pas mangé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   Mar 7 Mai - 17:48

    En voyant Shin Il éclater de rire le plus jeune rougi d’embarras et mangea son bout de pomme. C’était quoi son problème aujourd’hui ? Il avait pour but de vraiment énervé son colocataire ? Il se sentit intérieurement blessé par la remarque de l’autre sur la copine. Shin Ho se passera avec le plus grand plaisir de l’aide du deuxième Shin. Il était assez grand pour se trouver une fille bien qui aurait la chance d’être sa copine. Il n’était pas manchot, il savait se prendre en charge. Il n’est pas venu à l’université pour trouver l’amour de sa vie mais pour étudier. Mais comme les études ne sont pas la priorité du troisième année … Pour faire passer ses mauvaises pensées il prit une grosse cuillerée de chocolat. Cet aliment a des vertus magiques ! Au moins il pouvait se dire qu’il avait réussi à rendre Shin Il de meilleure humeur et ça c’était vraiment pas gagné d’avance.

    « Pfff … Je connais pleins de filles, ok ? J’ai pas besoin que tu t’immisces dans ma vie sentimentale pour me trouver quelqu’un. »

    Il y ajouta un léger sourire pour que ça ne sonne pas trop méchant quand même. Il lui tira la langue et opta pour laisser sa question sans réponse. Il ne s’agissait que d’un trait rouge sur son doigt, loin d’être une blessure de guerre. Il débarrassa les boîtes vides et commença à faire la vaisselle du matin. Il avait vraiment horreur de faire la vaisselle mais on a tous des corvées à faire quand on vit en colocation. Sa coupure le piquait un peu avec le produit vaisselle mais dieu merci c’était largement supportable. Il n’avait pas perdu une jambe sur les plages de Normandie tout de même. Pour soulager son dos il tapota dessus avec sa main pleine de produit vaisselle mais ce tapotage fut pire que tout.

    « Hyung, est-ce que tu p-… »


    La sonnerie de son portable résonna dans leur dortoir qui était silencieux avant que Shin Ho ne prenne la parole. Il essuya ses mains rapidement et regarda qui l’appelait. Sa mère. Il regarda son colocataire avant d’aller répondre dans sa chambre. Il ne veut pas qu’on l’entende parler chinois, pas un seul mot. Mais sa mère trouve ça plus facile avec lui … Alors.

    Il retourna dans la salle commune après 5 petites minutes au téléphone. Il rejoignit Shin Il sur le canapé et s’étala complètement. Un long soupire passa sa bouche et il ferma les yeux pour se reposer quelques secondes. Et puis les secondes se transformèrent en minutes. Et puis les minutes passèrent doucement. Il poussa le bras de son colocataire pour l’interpeller et tourna sa tête vers lui bien que ses yeux soient toujours clos.

    « Est-ce que tu travailles ce soir ? … Je veux pas que tu me laisses tout seul.»

    Même s’il était complètement rincé, il ne voulait pas être seul. Il avait envie un peu de soutien mais surtout un peu de compagnie. C’est dans ces cas là qu’il se dit que la colocation c’est une bonne idée. Certes Shin Il n’était pas toujours l’être le plus aimant sur terre mais Shin Ho s’est contentait, et il s’en contentait bien. Il bailla un grand coup et se mit à gigoter dans tous les sens et se plaignant comme quoi il ne voulait plus étudier qu’il en avait marre. Il exagéra ensuite et se tordit de douleur en tenant son dos. Là, c’était le craquage. Il raconta toute sa journée à Shin Il, qu’il veuille l’entendre ou non, de toute façon il n’y échapperait que s’il changeait de pièce. Il passa tout en revu, de son lamentable échec à son bananier pourri sans oublier son repas carbonisé.

    « Ma vie est nulle, t’as vu ? ».

    Il se redressa et le fixa avec des yeux, il fallait voir. A l’origine le but était de l’attendrir pour avoir un peu d’amour après toutes ses intempéries, mais il savait que ça avait 1% de chance de réussite alors bon. Tant pis. Il arrêta tout de suite pour ne pas paraître trop ridicule quand même. Il soupira un gros, énorme coup et sauta encore un peu sur le canapé pour évacuer tout ça et essayer de reprendre du poil de la bête. Il se leva finalement et alla se faire un thé au jasmin.

    « Je t’en fais un aussi ? … Ou bien tu t’en fiches ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   Dim 2 Juin - 22:30

    Shin Il le vit rougir. Whuuuuuut ? Puis il le vit prendre une cuillère de chocolat en signe de je vais me taire. Cette manie le fit doublement sourire, avant de l'entendre marmonner.

    « Pfff … Je connais pleins de filles, ok ? J’ai pas besoin que tu t’immisces dans ma vie sentimentale pour me trouver quelqu’un. »

    Plein de filles ? Là, il en apprenait une sur son colocataire qui passait plus de temps a étudier qu'a sortir. Puis il ne pensais pas a mal. Juste que le décoincer par moment... Ca lui ferait pas de mal. Puis sans qu'il ne se permette une nouvelle reflexion, il vit son colocataire s'attaquer a la vaisselle. Oh oh, on dirait qu'il avait eu une dure journée le petit Shin Ho.

    « Hyung, est-ce que tu p-… »

    Il ne sut jamais ce que Shin Ho allait lui demander. Jamais. Parce qu'a ce moment là il entendit le téléphone de son colocataire ne sonne. Il le regarda quelques instants, avant de partir. C'était étrange, il n'aimait pas des masses parler au téléphone quand son colocataire était dans la pièce. Il était le premier a répondre devant les autres quand on l'appelait, et ce même s'il parlait anglais et que personne ne comprenait un clou. Mais c'était son colocataire et depuis le temps, il de s'en formalisait plus du tout. Loin de là. Cinq minutes plus tard, il était de retour, l'ai totalement lessivé. Bon, visiblement sa journée ne s'était pas bien passée du tout. Puis il s'étala sur le canapé, et ferma les yeux. C'était un comportement habituel pour Shin Ho, qui ne l'étonnait plus depuis longtemps. Ce qui l'étonna plus en revanche, ce fut ce qui suivit, lorsque quelques minutes plus tard, il lui poussait le bras pour l'interpeller. Et sans ouvrir les yeux, il lui demandais.

    « Est-ce que tu travailles ce soir ? … Je veux pas que tu me laisses tout seul.»

    Sur le coup, il se contenta de le fixer éberlué. Qu'avait donc bien pu arriver a son colocataire pour qu'il lui demande ça ? C'était assez étrange de sa part. En fait, il était bizarre depuis qu'il était rentré, ca il l'avait constaté, mais alors là... C'était la palme. Puis il se mit a bailler, et a se tourner dans tous les sens, comme un gamin qui ne sait pas par ou commencer. Il se plaint qu'il en avait marre, qu'il avait mal au dos. Puis sans signe avant coureur, il raconta sa journée. Le Shin Il était tellement étonné de le voir raconter sa journée, d'habitude c'était lui qui monopolisait la conversation a l'appartement, qu'il resta. De ce fait, il entendit toute sa journée. De son bananier qui avait été ruiné a son repas cramé. Tout y était passé. Puis a la fin de son discours, Shin Ho le ponctuait de

    « Ma vie est nulle, t’as vu ? ».

    Pour le coup, il le fixait éberlué. Mais vraiment comme si on venait de kidnapper son colocataire pour le remplacer par un petit bonhomme bleu avec six yeux. Puis il le vit se redresser et le fixer. Sauter sur le canapé, et souffler. Avant de se lever. Pour le coup, Shin Il était complètement Hors circuit. Il comprenait plus rien a ce qui venait de se passer. Il venait d'avoir une des plus longues plaintes de son colocataire, qui d'ordinaire n'aimait pas trop se plaindre, ou se confier. C'était un sacré changement. Puis sans même attendre de réponse, il se levait pour aller vers la cuisine.

    « Je t’en fais un aussi ? … Ou bien tu t’en fiches ? »

    Whuuut ? Il ne comprenait vraiment plus rien. Puis sans même répondre, il hocha de la tete comme pour dire oui. Avant de demander gentiment, ce qui était pas vraiment dans son habitude.

    « Pourquoi tu cries pas une bonne fois ? Je te jure que ca fait du bien »

    C'était pas faux. C'était sa technique habituelle, il criait sur tout ce qui bougeait pendant un moment, et après il était le mec le plus heureux du monde. Il lui en fallait vraiment peu pour être heureux, de la bouffe et du calme. Puis il s'étira.

    « Ouais, j'veux bien s'il te plait... Non je bosse pas ce soir, tu vas devoir me supporter »

    C'était pas dit méchamment, mais plus avec une pointe d'humour. Fallait pas croire qu'il était un petit con...Enfin, si il l'était pas mais pas avec tout le monde. Puis il se leva et se dirigea vers la table de la cuisine, avant de dire avec un sourire

    « Tu t'en sors bien pour quelqu'un qui juge sa vie nulle. »

    Ce n'était pas une blague, Shin Ho avait une certaine volonté, il ne le voyait pas avec un passé comme le sien. Et quelque part, au fond, il admirait les gens qui ne se laissaient pas abattre. Puis sans crier garde, il demanda avec un sourire.

    « Que dirais tu... d'une partie sur la PS3, histoire de te changer les idées, Shin ? »

    C'était informel, mais ca ne changeait pas de d'habitude, il mettait jamais les hyung, shi, et compagnie. Ca l'énervait au possible, donc ca passait parfois mal, mais c'était pas grave. Il assumait. Par contre, il espérait juste que son colocataire n'allait pas lui faire la joie de lui annoncer « Mais, je voulais réviser moi. ». Ca serait dommage, et ca lui donnerait un motif pour faire du kidnapping et le trainer dehors. Voir des filles, ou des mecs, ou n'importe quoi qui foutrait son colocataire de meilleure humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   Mer 19 Juin - 12:36

    Il avait tout balancé. Comme ça. De but en blanc. Il s’était lâché pour la première fois dans cet appartement. Il s’était libéré de tout ce qui avait été de travers pendant sa journée. Et Shin Il avait été là pour tout recevoir. Qu’il en fasse ce qu’il veut, maintenant que c’était dit Shin Ho s’en fichait pas mal d’avoir une réaction ou pas. Non en fait il préférait ne pas avoir de réaction. Parce qu’à peine quelques secondes après avoir terminé son beau monologue, la gêne et la honte prenaient rapidement le dessus. Il n’aimait pas se montrer faible comme ça. Il n’aimait pas parler de lui. Et ces problèmes étaient sûrement minimes par rapport à d’autre alors il n’aimait pas non plus se plaindre comme ça. Sans perdre une seconde, le rouquin se leva pour aller préparer du thé. Ça lui permettait non seulement de se changer les idées, mais aussi d’éviter Shin Il l’espace de cinq minutes. Et croyez-le ou non, cinq minutes dans des moments aussi gênants, c’est énorme. L’étonnement du plus âgé ne passa pas inaperçu à vrai dire, alors ça le mettait encore plus mal à l’aise. Il était bien le Shin Ho, avec sa carapace, son mystère et son mutisme. Mais là, il n’avait finalement pas pu se contenir plus longtemps. Il mit l’eau dans la bouilloire et attendit. Devant. Les bras ballants. Comme un abruti. Il sursauta quand l’autre prit finalement la parole. Crier disait-il ? Il se retourna vers le canapé et lui sourit doucement. Non. Crier c’était pas son truc. La discrétion c’était mieux. Il devait bien le savoir Shin Il, non ? Sûrement, sinon il n’aurait pas eu cette expression un peu plus tôt. Alors comme réponse il se contenta d’hausser les épaules. Il retourna son attention sur la bouilloire, puis finalement prit deux tasses lorsque le brun lui dit finalement qu’il en prendrait aussi, de son thé. Et il lui dit par la même occasion qu’il ne travaillait pas.

    « D’accord, c’est … C’est chouette alors. »

    Heureusement qu’il était de dos à lui pour cacher son grand et immense sourire. C’était sûrement la meilleure nouvelle de la soirée. Il allait avoir de la compagnie, il n’allait pas être seul, plus être seul. Finalement, il n’avait besoin que de cette annonce pour aller mieux. C’est bête comme une toute petite chose peut faire le bonheur de quelqu’un. Pour ne pas passer pour un gros niais, ou quoique ce soit d’autre il tenta de contenir toute cette joie qui l’avait subitement submergé. L’incompréhension reprit rapidement la place qu’avait tenté de garder la bonne humeur. Il ne comprenait pas trop ce que
    Shin Il voulait dire par là.

    « Comment ça je m’en sors bien ? … J’ai … Enfin, j’ai quand même faillit brûler tout … Certes je suis pas mort mais quand même c’est … C’est pas. Enfin … y’a mieux quoi. »

    Repenser à ces événements lui fit à nouveau un coup au moral. Ah non. Hors de question de continuer avec les pensées négatives. C’en était assez. Il prit sur lui pour se débarrasser de tout ça et rempli les deux tasses de thé avant de les emmener à table. Il fit attention à bien mettre de côté ses cours pour ne pas les tâcher. Il ne manquerait plus que ça. Si jamais ses cours étaient fichus, il se jetterait sûrement par la fenêtre, complètement désespéré. Il s’installa à nouveau à cette table et bu tranquillement son thé. Comme une grand-mère aurait bu sa soupe. Il faisait un bruit énorme en aspirant l’eau encore brûlante. Il aurait pu se sentir complètement ridicule … Mais ça faisait des années qu’il buvait son thé comme ça alors il n’y avait plus moyen de le faire arrêter. Il l’aimait comme ça alors il continuerait comme ça. Il manqua de s’étouffer à la proposition de son hyung. La console ? Il regarda tour à tour ses fiches de cours sur la table et Shin Il en face de lui. Jeux ? Cours ? Jeux ? Cours ? Jeux ? … Il soupira et enfonça ses yeux dans ceux de l’autre pour hocher positivement de la tête. Il avait déjà suffisamment révisé pour les examens, une pause ne faisait de mal à personne n’est-ce pas ? Il partit s’installer devant l’écran de télé en faisant signe au plus âgé de le rejoindre.

    « Je te préviens … Je suis une quiche à ce genre de trucs. J’ai jamais joué à la PS3, faudra m’apprendre. »

    Mais pas d’inquiétude, il était motivé le petit. Il posa sa tasse à ses pieds te prit la manette dans ses mains. Il commençait déjà à l’examiner, appuyant un peu partout même si la console n’était pas allumée. Qu’on le laisse découvrir en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Such a good day. | Shin Il |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Such a good day. | Shin Il |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une femme forte au prétoire : The Good Wife
» Shin Musha Gundam
» Good news! Farsi, czech and other languages
» [MG[Shin Musha Gundam (il est a la mode lui)
» Shin Musha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light me Up :: L'institut :: La résidence Paekche :: Les dortoirs garçons-
Sauter vers: